Accueil > Les travaux concernés > Système de chauffage

Système de chauffage

Pompe à chaleur eau-eau ou air-eau

Pourquoi changer sa PAC ?

La pompe à chaleur eau-eau est un système de chauffage uniquement (ne produit pas d’eau chaude sanitaire) utilisant la géothermie : le principe est de capter l’énergie contenue dans la terre en creusant dans le sol, puis en installant des tuyaux contenant un fluide caloporteur. La chaleur captée sera restituée dans vos radiateurs basses températures ou votre plancher chauffant par un circuit d’eau à l’intérieur.
En hiver, la température du sol ne diminue que faiblement par rapport à l’air, ce qui permet une récupération optimale de la chaleur.

La pompe à chaleur air-eau est un système de chauffage uniquement (ne produit pas d’eau chaude sanitaire), permettant de chauffer l’eau d’un circuit de chauffage et d’alimenter radiateurs et plancher chauffant grâce aux calories captées dans l’air extérieur. Elle alimentera ainsi les radiateurs et le plancher chauffant.

Economie d’énergie moyenne : jusqu’à 75%par rapport à un chauffage classique

Vos travaux doivent respecter les conditions suivantes :

  • L’efficacité énergétique saisonnière (Etas) est supérieure ou égale à :
    • 102% pour les PAC moyenne et haute température*,
    • 117% pour les PAC basse température*
      *Mesure de l’Etas selon le règlement (EU) N° 813/2013 de la commission du 2 août 2013
  • Pour une opération engagée à partir du 26/09/2017 : L’efficacité énergétique saisonnière (Etas) est supérieure ou égale à :
    • 111% pour les PAC moyenne et haute température*,
    • 126% pour les PAC basse température*
      *Mesure de l’Etas selon le règlement (EU) N° 813/2013 de la commission du 2 août 2013
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) « Installation d’une pompe à chaleur » valide à la date d’engagement des travaux.

Votre facture doit comporter les informations suivantes :

  • La mise en place d’une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau
  • Le type de la pompe à chaleur installée (basse, moyenne ou haute température)
  • L’efficacité énergétique (Etas) de la pompe à chaleur.

Les éléments à inclure dans votre dossier :

  • Copie de la facture de pose avec les mentions listées ci-dessus
  • Original de l’Attestation sur l’Honneur complétée et signée
  • Copie de la qualification de votre installateur signifiant qu’il est titulaire d’un signe de qualité portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) « Installation d’une pompe à chaleur »
  • Si vous bénéficiez de la Bricoprime bonus, joignez également la copie de votre avis d’impôt. S’il y a plusieurs avis d’impôt différents au sein de votre ménage, joignez la copie de l’avis d’impôt de chaque personne vivant dans votre logement.

Je m'inscris ! Je simule ma prime

Pompe à chaleur air-air

Pourquoi changer sa PAC ?

La pompe à chaleur (PAC) air-air est un système de chauffage uniquement (ne produit pas d’eau chaude sanitaire), lequel capte les calories de l’air extérieur afin de les transmettre à l’intérieur de la maison.

Pour cela, la PAC est composée d’unités distinctes :

  • l’unité extérieure permettant de puiser les calories de l’air ;
  • l’unité intérieure soufflant de l’air chaud.

Certaines PAC air-air peuvent aussi assurer un rafraichissement du logement l’été. Il s’agit des PAC réversibles.

Une installation mono split comprend une unité extérieure (qui absorbe la chaleur de l’air extérieur) et une unité intérieure permettant de réchauffer (ou rafraichir) une seule pièce.
Dans une installation multi split, l’unité extérieure est reliée à plusieurs unités intérieures, qui permettent de chauffer/refroidir chaque pièce.

Economie d’énergie moyenne : jusqu’à 75%

par rapport à un chauffage classique

Vos travaux doivent respecter les conditions suivantes :

  • La pompe à chaleur possède un SCOP (coefficient de performance saisonnier) supérieur ou égal à 3,9.
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel.

Votre facture doit comporter les informations suivantes :

  • La mise en place d’une pompe à chaleur air/air
  • Le coefficient de performance saisonnier (SCOP) de l’équipement.

Les éléments à inclure dans votre dossier :

  • Copie de la facture de pose avec les mentions listées ci-dessus
  • Original de l’Attestation sur l’Honneur complétée et signée
  • Si vous bénéficiez de la Bricoprime bonus, joignez également la copie de votre avis d’impôt. S’il y a plusieurs avis d’impôt différents au sein de votre ménage, joignez la copie de l’avis d’impôt de chaque personne vivant dans votre logement.

Je m'inscris ! Je simule ma prime

Chaudière à haute performance énergétique

Pourquoi changer sa chaudière ?

En condensant la vapeur d’eau des gaz de combustion, la chaudière à condensation récupère de l’énergie. D’où une notable économie de combustible, moins de gaz carbonique et moins d’oxydes d’azote produits.
Il est nécessaire, pour son installation, de prévoir le raccordement de l’évacuation des produits de condensation au réseau d’eaux usées.
La technologie employée permet d’atteindre en conditions optimales des rendements supérieurs à 100% et donc d’abaisser votre consommation de 15 à 20 % par rapport à une chaudière haut rendement.

Economie d’énergie moyenne : jusqu’à 20%

Vos travaux doivent respecter les conditions suivantes :

  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) « Installation d’une chaudière condensation ou micro-cogénération gaz ou fioul » valide à la date d’engagement des travaux.
  • L’efficacité énergétique saisonnière (Etas) de la chaudière seule pour le chauffage des locaux doit être supérieure ou égale à 90%.
  • Pour des travaux engagés à compter du 01/02/2017 :
  • La puissance thermique nominale de la chaudière doit être ≤ 70kW
  • La chaudière doit être associée à un dispositif de régulation de classe IV, V, VI, VII, ou VIII permettant une régulation de la température de l’eau au départ de la chaudière.

La régulation peut se faire par :
- modulation de la puissance de la chaudière ou
- marche/arrêt de la chaudière

Si votre installation est déjà équipée d’un dispositif de régulation de température, vous pourrez bénéficier de la Bricoprime pour l’installation de votre chaudière, sans pose d’un nouveau régulateur.
Attention : Si le système de régulation est existant, la date d’émission de votre facture de pose du régulateur doit être postérieure au 26/09/2015.

L’efficacité énergétique saisonnière (Etas) de la chaudière doit être mesurée hors dispositif de régulation (performance de la chaudière seule pour les besoins de chauffage des locaux).

Votre facture doit comporter les informations suivantes :

  • La mise en place d’une chaudière,
  • La marque et le modèle de la chaudière,
  • L’efficacité énergétique saisonnière (Etas) de la chaudière seule pour le chauffage des locaux,
    et, pour des travaux engagés à compter du 01/02/2017 :
  • l’installation d’un régulateur
  • la marque et le modèle du régulateur
  • la classe du régulateur

Les éléments à inclure dans votre dossier :

  • Dans le cas où le système de régulation est installé avec la chaudière :
    • Copie de la facture de pose avec l’ensemble des mentions listées ci-dessus ;
  • Dans le cas où le système de régulation est existant ou installé indépendamment de la chaudière :
    • Copie de la facture de pose de la chaudière avec les mentions listées ci-dessus relatives à la chaudière (marque, modèle et Etas de la chaudière)
    • Copie de la facture de pose du régulateur avec les mentions listées ci-dessus relatives au régulateur (marque, modèle et classe du régulateur)
  • Original de l’Attestation sur l’Honneur complétée et signée
  • Copie de la qualification de votre installateur signifiant qu’il est titulaire d’un signe de qualité portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) « Installation d’une chaudière condensation ou micro-cogénération gaz ou fioul »
  • Si vous bénéficiez de la Bricoprime bonus, joignez également la copie de votre avis d’impôt. S’il y a plusieurs avis d’impôt différents au sein de votre ménage, joignez la copie de l’avis d’impôt de chaque personne vivant dans votre logement

Je m'inscris ! Je simule ma prime

Chauffe-eau thermodynamique individuel à accumulation

Le chauffe-eau thermodynamique à accumulation associe une pompe à chaleur et un ballon d’eau chaude.

La pompe à chaleur capte les calories contenues dans son milieu environnant, tel que l’air ou le sol. Le chauffe-eau thermodynamique utilise en règle générale la chaleur contenue dans l’air. Les calories ainsi récupérées seront ensuite restituées à l’eau stockée dans le ballon afin de produire de l’eau chaude.
L’efficacité d’un chauffe-eau thermodynamique est appelée COP : coefficient de performance énergétique. Le COP représente la quantité d’énergie produite en fonction de la quantité d’énergie consommée.

Ainsi, un chauffe-eau thermodynamique à accumulation ayant un COP de 4 signifie qu’avec un 1kWh d’énergie consommé, l’appareil produit 4 kWh de chaleur permettant de chauffer l’eau.
Le chauffe-eau thermodynamique permet de couvrir l’ensemble des besoins quotidiens en eau chaude d’une famille.

Economie d’énergie moyenne : jusqu’à 30 %

de la consommation d’énergie pour l’eau chaude sanitaire

Vos travaux doivent respecter les conditions suivantes :

  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) " Installation d’une pompe à chaleur " valide à la date d’engagement des travaux.
  • Le coefficient de performance (COP)* du chauffe-eau thermodynamique à accumulation doit être :
    • Supérieur à 2,5 pour une installation sur air extrait,
    • Supérieur à 2,4 pour toutes les autres installations.
      * COP explicitement mesuré selon les conditions de la norme EN 16147.

Les informations devant apparaître sur votre facture :

  • La mise en place d’un chauffe-eau thermodynamique à accumulation
  • Le COP du chauffe-eau thermodynamique à accumulation et sa norme de mesure (EN 16147).

Les éléments à inclure à votre dossier :

  • Copie de la facture de pose avec les mentions listées ci-dessus
  • Original de l’Attestation sur l’Honneur complétée et signée
  • Copie de la qualification de votre installateur signifiant qu’il est titulaire d’un signe de qualité portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) « Installation d’une pompe à chaleur »
  • Si vous bénéficiez de la Bricoprime bonus, joignez également la copie de votre avis d’impôt. S’il y a plusieurs avis d’impôt différents au sein de votre ménage, joignez la copie de l’avis d’impôt de chaque personne vivant dans votre logement.

Je m'inscris ! Je simule ma prime